Un successeur aux vieux chariots

Un successeur aux vieux chariots

Situation initiale
Le groupe d’entreprises EDEKA Bavière du Nord-Saxe-Thuringe, dont le siège est à Rottendorf, est l’une des sept entreprises régionales du groupe EDEKA. Elle approvisionne environ 1000 marchés de commerce de détail dans le nord de la Bavière, le nord du Bade-Wurtemberg, la Thuringe, la Saxe et certaines parties de la Saxe-Anhalt. Ces magasins offrent à leurs clients une vaste gamme de produits alimentaires, de produits frais et d’articles de pharmacie – conformément au slogan : « Wir lieben Lebensmittel » (Nous aimons l’alimentaire) – la qualité, la sélection, le service et la fraîcheur sont au centre de leurs actions.
Pour le groupe Edeka, un concept logistique efficace est une condition préalable indispensable pour envoyer les livraisons de marchandises à temps. Afin de garantir cela, EDEKA Bavière du Nord-Saxe-Thuringe utilise entre autres depuis plusieurs années des chariots avec batteries au plomb pour collecter les articles entrants au service de réception des marchandises. Dans leur démarche d’optimisation des processus, le groupe cherchait une solution de remplacement ou une alternative appropriée. et s’est rapproché de son fournisseur ACD pour trouver la solution la plus appropriée sur la base du poste de travail mobile MAX.

Procédure/Solution
Afin de trouver LA solution adéquate appropriée pour Edeka, ACD a d’abord analysé en détail la solution précédente et les processus associés. Un accord sur les exigences générales de la nouvelle solution a complété l’état des lieux. Sur la base des critères définis, le poste de travail mobile MAX 200, le modèle mince à une colonne de la famille de produits MAX, est rapidement apparu comme étant le modèle le plus adapté aux besoins de Edeka.
Outre le châssis de base équipé de quatre roues pivotantes robustes, l’équipement comprend un chargeur de bord de neuf ampères, deux batteries feutre sans entretien (12 V/50 Ah) et un contrôleur de batterie pour l’affichage de la tension des batteries. Un porte-rouleau d’étiquettes ainsi qu’un support de montage RAM pour fixer un terminal embarqué ont également été recommandés.
Edeka a reçu ensuite un poste de travail Test configuré afin de le mettre à l’épreuve en situation réelle. Cette période d’essai a permis d’identifier d’autres besoins et d’affiner la configuration du poste. Après ces premiers tests concluants, ACD a livré un total de 45 postes de travail mobiles de type MAX 200. Les demandes d’adaptation ultérieures ont également pu être mises en œuvre et installées avec succès après la mise en service des premiers postes de travail mobiles.

Résultat
Après environ sept mois de planification, de production et de livraison, EDEKA Bavière du Nord-Saxe-Thuringe utilise maintenant les postes de travail mobiles dans le service de réception des marchandises depuis 2017. Un terminal embarqué supplémentaire est installé sur le MAX 200, avec lequel les marchandises entrantes sont reçues et enregistrées directement dans le système de gestion des stocks. Markus Meier, responsable des systèmes de gestion des stocks et de la logistique à Edeka, est enthousiaste : « Le poste de travail est complètement mobile. Le MAX 200 est beaucoup plus léger et moins encombrant que notre solution précédente. Cela permet aux agents d’être très mobiles et flexibles dans le service de réception des marchandises. En outre, le MAX 200 est beaucoup plus robuste grâce à sa construction en aluminium/métal.
À l’avenir, il est prévu d’utiliser d’autres postes de travail mobiles.

Voir le poste de travail MAX

Les cookies nous aident à améliorer nos services. En utilisant nos services, vous consentez à l’utilisation de cookies. Informations supplémentaires

Les paramètres de cookies sur ce site Web sont réglés sur « Accepter les cookies » pour permettre une navigation parfaite. Si tu utilises ce site Web sans modifier les paramètres de cookies ou si tu cliques sur « Accepter », tu donnes ton consentement.

Fermer