Loading...

Étude de cas

Situation initiale

Goldhofer Aktiengesellschaft est une société opérant à l’échelle mondiale, dotée d’une grande expérience et d’un grand pouvoir d’innovation. Lancée en 1705 comme forge, cette entreprise aujourd’hui mondiale fabrique des véhicules lourds et des véhicules de transport spéciaux et est l’un des leaders du marché. Le résultat de nombreuses années d’expérience éprouvée sur le terrain sont des véhicules robustes qui sont adaptés avec précision à l’application spécifique – et fabriqués sur la base des normes technologiques les plus élevées. Aujourd’hui, Goldhofer fabrique sur plus de 100.00 m² et emploie plus de 700 personnes.

Avant la construction du nouveau centre logistique à Memmingen, Goldhofer n’utilisait pas de codes-barres dans la zone de stockage, et il n’y avait pas non plus de blindage complet du WLAN en temps réel. Tous les employés du service de réception des marchandises devaient se déplacer en permanence entre les marchandises et l’ordinateur fixe et étaient souvent distraits de leur travail réel par d’autres activités. Les points susmentionnés, ainsi qu’une solution logicielle qui n’avait pas encore été adaptée aux exigences nécessaires et un nombre élevé de mouvements de palettes, rendaient le travail difficile.

Goldhofer house exterior view operation

Solution

Tout a changé à partir du printemps 2016 : la construction du centre logistique – une sorte de « site vierge » – avait entre autres pour but de restructurer les processus. Le souhait était de réaliser à l’avenir tous les processus de travail directement sur le produit. Dès le début du projet de construction, ACD Elektronik est entré en jeu.

La mobilité était un critère particulièrement important dans la recherche d’une solution appropriée pour le traitement peu encombrant des marchandises entrantes. Un autre point important était l’ergonomie: les employés ne devraient pas être obligés de faire des efforts physiques inutiles dans leur travail quotidien.

Les marchandises entrantes sont livrées à Goldhofer et immédiatement disposées chronologiquement sur la zone. Cela garantit un traitement selon le principe FiFo. Avec le poste de travail mobile MAX, le contrôle des marchandises entrantes est désormais effectué directement aux portes. Le poste de travail mobile accompagne l’ensemble du processus de réception des marchandises : du contrôle de la qualité au contrôle des bons de livraison, suivi par l’enregistrement dans le système de gestion des stocks, l’étiquetage et l’impression des étiquettes.

Dans la zone de préparation, il y a trois postes de travail fixes entre lesquels le MAX peut être déplacé librement pour assurer un travail efficace. Ici, les préparations d’expédition de commandes représentent environ 70 % du temps de déplacement, elles peuvent donc être considérablement accélérées grâce au poste de travail mobile. En outre, le MAX est utilisé pour clarifier des cas particuliers, car il permet un accès direct à tous les systèmes pertinents, ainsi qu’aux scanners et aux imprimantes.

Résultat

La solution actuelle requiert beaucoup moins de chariots de manutention. Les distances ont été réduites et le débit a été augmenté de manière significative. Les différents systèmes de transport de charge dans la zone de réception des marchandises doivent désormais être beaucoup moins déplacés. En outre, les employés ont considérablement réduit leurs distances grâce au MAX. Actuellement, 13 postes de travail mobiles sont utilisés dans les zones de réception et de préparation des marchandises. Les postes de travail mobiles sont équipés de nombreux accessoires en option, tels qu’un tiroir, des porte-gobelets et des porte-stylos, un support pour scanner, une unité coulissante et la possibilité d’installer un PC Thin-Client

Andreas Schneider, responsable de l’entrepôt de la Goldhofer Aktiengesellschaft, est très satisfait de cette solution : « Elle sert parfaitement notre objectif. Le poste de travail est complètement mobile. Il se distingue par ses roulettes faciles à manœuvrer. Le Max est un chariot étroit qui a été personnalisé selon nos besoins avec de nombreuses options, modifications et accessoires. »

Les employés du service de réception des marchandises peuvent désormais travailler directement sur le produit avec le MAX. Cela a permis de créer une solution très efficace en réduisant considérablement les distances à parcourir.

Andreas Schneider met également l’accent sur la « bonne coopération » et le soutien en matière technique : « ACD a pris beaucoup de temps pour discuter des détails techniques. La prise en charge a été excellente. Nous n’avons pas reçu une solution standard rapide, mais plutôt LA solution optimale pour notre application. »

À l’avenir, l’utilisation d’autres postes de travail mobiles est prévue et de nouvelles modifications sont en cours d’élaboration en collaboration avec ACD.

Case Study Coppenrath Wiese

Weitere Case Studies

Exakte Chargenrück-verfolgung für die Lebensmittelindustrie

Schon seit etlichen Jahren sind bei den Herstellern von Lebensmitteln mobile Geräte zur Erfassung der Chargen im Einsatz. Durch die steigenden Anfoderungen etwickelte ACD mit OPUS//G ein Gerät, welches den Ansprüchen gerecht wurde. Mit dem M266 hat ACD hier sicherlich eine Marktlücke gefüllt.

Mehr erfahren